LOADING CONTENT
airports architecture infrastructure initiatives research strat. planning urban design
strategy masterplan impressions
Le Plan Guide, la stratégie d’aménagement urbain des Groues
Paris, FR, 2014-current
client: EPADESA
team: Güller Güller architecture urbanism, HYL - FBC - mrs - Setec - Alphaville – Concepto


UN FUTUR SOUHAITABLE

Le projet des Groues est celui de la ville contemporaine. Ici se concentre l’ensemble des problématiques urbaines qui interrogent la métropole parisienne, allant du positionnement international de ses pôles d’activités économiques aux liens qu’ils établissent avec les quartiers qui les entourent, de la crise régionale du logement aux ruptures urbaines générées par les infrastructures, du maintien d’activités productives en zone dense à la qualité de la vie permise par son urbanisme. Ici doit s’inventer une nouvelle façon de concevoir la ville active, efficiente et diverse, permettant l’innovation, favorisant l’exemplarité environnementale et promouvant le bienêtre.

Les Groues ont été façonnés au gré des besoins de l’aménagement métropolitain, au service des infrastructures et du développement de La Défense, de la montée en puissance puis du déclin des activités industrielles et ferroviaires. Ce territoire hautement stratégique, aux portes du premier quartier d’affaires européen et d’un pôle universitaire majeur, est jusqu’ici resté en marge des grands projets d’aménagement dessinés pour Seine-Arche et du développement intensif de La Défense. Il se présente aujourd’hui comme un patchwork de tissus urbains et d’ambiances d’une variété étonnante, et d’un potentiel exceptionnel. Fort de cette singularité, le territoire des Groues se trouve à présent au coeur des enjeux de développement de la première couronne parisienne, avec la création d’un nouveau pôle d’interconnexion de la ligne 15 du Métro Grand Paris et du prolongement ouest du RER E. Allié à la disponibilité foncière locale, à la richesse de son tissu d’activités et à son patrimoine industriel à revaloriser, l’opportunité de mener ici une opération majeure d’aménagement ne fait aucun doute. Ici se présente l’occasion unique, par la création d’un nouveau quartier de Nanterre alliant densité et qualité de vie, d’inventer une autre idée de la Défense. Le développement de ce territoire devra donc s’inscrire dans une double dynamique de renouvellement et de redynamisation urbaine. D’une part, celle engagée avec la mise en oeuvre du projet Seine Arche, levier ayant permis de mener simultanément à la réalisation des Terrasses la rénovation urbaine de plusieurs des quartiers de Nanterre, appelée à se poursuivre avec les Groues. D’autre part, le nouveau quartier des Groues doit permettre de créer un lieu d’expérimentation, d’interface entre l’Université et La Défense, de synergie, créant un écosystème se nourrissant des forces économiques, culturelles et universitaires présentes.

Cependant l’originalité du lieu, son esprit, exigent d’envisager la fabrique du projet urbain d’un oeil neuf. Le temps des grandes opérations entièrement portées par une puissance publique volontariste est révolu : il s’agit désormais de rassembler autour d’une vision partagée. Si l’aménageur reste bien sûr dans son rôle de garant de la cohérence générale, de coordonnateur des mutations urbaines, il endosse maintenant avant tout une fonction de facilitateur des projets, de créateur de possibles et de mise en relation d’acteurs qui jusque-là ne travaillaient pas ensemble. Ainsi, le projet des Groues passera tout autant par une réflexion d’ensemble sur l’espace public et les surfaces neuves, que par petites touches de projets innovants d’initiatives privées amenant de l’usage, de l’animation, de la vie, au service de la qualité urbaine. La mise en oeuvre de tels projets ne pourra résulter que de modalités de conception nouvelles où les acteurs classiques de l’immobilier travailleront en étroite relation avec des porteurs de projet alternatifs pour inciter les premiers à l’innovation, à la nouveauté et au dépassement des défis à relever, et permettant aux seconds la mise en oeuvre des projets qui s’inscrivent dans une dynamique urbaine sociale, solidaire et collaborative. La construction même des Groues aura des retombées positives pour les usagers du territoire qui vont participer à la fabrication de ce nouveau quartier. Sa réussite, son appropriation par tous et son bon fonctionnement à terme seront permis par une co-conception avec les acteurs du territoire. La valeur d’un quartier, l’attachement que ses usagers lui portent, ne se mesurent pas dans la masse de programmes à bâtir mais bien dans la richesse de possibilités qu’il leur offre, dans le foisonnement des activités qu’il abrite et la qualité de vie qu’il permet.